Rechercher
  • omsac actualités

Traîtres ou collabos: Les Caméléons sociaux "algériens"


La position de l’Organisation mondiale de sécurité anti corruption face au Maroc, constitue la meilleure réponse à l'attitude vile et abjecte adoptée par une presse électronique hébergée à l’étranger et une poignée d'égarés qui se réclament de la communauté algérienne, alors qu'ils en sont indignes .

En s'excluant ainsi de la communauté nationale, ces égarés ont dévoilé leur traîtrise en frappant la nation dans le dos et en se faisant les complices des agresseurs et en dénigrant le travail fait par l’Omsac pour trouver un compromis avec les instances internationales dans l’intérêt de l'Algérie.

C'est quoi les caméléons sociaux

Mark Snyder, un psychologue social réputé de l’Université du Minnesotta, est expert en une étude: le besoin universel d’être socialement acceptés. Un aspect intéressant qu’il nous révèle en premier lieu est que les caméléons sociaux sont des personnes extrêmement malheureuses. Songeons à elles un instant, imaginons quelqu’un qui s’oblige à être comme tous ceux qui l’entourent, jour après jour.


Pour y parvenir, cette personne devra s’habituer à penser et ressentir une chose et à faire tout le contraire, à vivre dans la contradiction constante, à osciller entre le visage privé et le masque public, à rire quand elle n’en a pas envie, à mentir de façon compulsive… Ce comportement presque addictif qui pousse à causer continuellement une bonne impression ne permet que rarement d’établir des liens durables et satisfaisants. Qui plus est, cela pousse très souvent à ressentir un véritable épuisement psychologique.


Il y a des professions pour lesquelles, que nous le voulions ou non, nous avons besoin de ce type d’habiletés caméléonesques pour créer un impact, séduire, capter des clients, générer de la confiance et même, pourquoi pas, manipuler. Ainsi, des travaux comme le journalisme, la politique, le droit, le monde du marketing et de la publicité, le théâtre ou la diplomatie ont besoin de ces jonglages psychologiques où imiter est synonyme de survie et même de triomphe.






319 vues3 commentaires