Acerca de

 Cybertechnologies 

Définition

Les cybertechnologies auront un impact conséquent sur les futurs champs de bataille. De nombreux scénarios possibles présentent les enjeux imposés désormais par le cyber. Dès lors, il convient d’intégrer cette dimension en investissant dans l’innovation et en travaillant avec nos Alliés pour renforcer nos capacités.

 

L’impact de l’innovation dans les cybertechnologies sur les futurs champs de bataille ?

L’emprise croissante du numérique sur la marche du monde trouve ses origines dans les avancées remarquables de l’informatique, de l’intelligence artificielle, de la robotique, de l’analyse de données et dans l’essor des réseaux. Elle se caractérise par une accélération spectaculaire des innovations et une mutation des comportements sociaux.

 

Elle suscite de formidables opportunités mais induit aussi de nouvelles menaces comme l’illustrent les cyberattaques en Estonie en 2007, « Stuxnet » en 2010, les actions d’influence via l’exploitation des réseaux sociaux lors des dernières campagnes présidentielles américaine et française, la robotisation du champ de bataille avec la généralisation des systèmes téléopérés comme les drones et aujourd’hui, le spectre des systèmes d’armes létaux autonomes (SALA).


Certaines vulnérabilités des cybertechnologies ou le détournement de leurs usages peuvent menacer jusqu’à l’équilibre des puissances mondiales. Les forces armées occidentales ont pu, jusqu’à présent, s’appuyer sur leur supériorité opérationnelle et technologique. Toutefois, la large diffusion des technologies érode leur ascendant et fait apparaître des adversaires non étatiques capables de bouleverser l’ordre établi sur les différents champs de confrontation.


Le rapport d’étude conjoint entre l’IHEDN (comité 1 de la 54e session « Armement et économie de défense ») et la National Defence University de Washington analyse, à l’horizon 2040, l’impact sur les futurs champs de bataille, de l’innovation dans les cybertechnologies (cybersécurité…

Le Japon investit dans l’augmentation humaine

Au Japon, l’homme bionique ne vaut pas trois milliards,
du nom de la fameuse série des années 70, mais… un milliard de dollars seulement. C’est quand même suffisant pour améliorer le corps humain, espère le gouvernement japonais. Le Japon est confronté à un défi immense, celui du vieillissement de sa population, couplé à la faiblesse du renouvellement des générations. Résultat : les habitants de l’archipel vieillissent et contribuent de moins en moins à la création de richesse. Autrement dit : il y a moins de monde dans les usines et les bureaux.


Des millions pour mieux vivre,

Pour éviter de se retrouver au pied du mur, le gouvernement japonais a donc décidé de lancer une initiative sur les dix prochaines années, pour financer des projets visant à « augmenter » le corps humain. 25 domaines d’expertises ont été identifiées, qui vont bénéficier d’une enveloppe de 100 milliards de yens, soit environ 921 millions de dollars.

Les chercheurs sont invités à proposer leurs projets pour exploiter les technologies dans le cadre de l’amélioration des capacités corporelles. Même vieillissant, un humain serait donc en mesure de rester productif plus longtemps. Même si on peut trouver ça cynique, les autorités nipponnes font preuve de réalisme et de pragmatisme !
 

Ce budget servira également au financement de recherche pour contrer la pollution industrielle, nettoyer les océans, améliorer les technologies de construction. Le Japon a datés plusieurs objectifs : pour ce qui concerne l’amélioration du corps humain, les projets devront aboutir d’ici à 2050. Le reste s’échelonne entre 2025 et 2060.

Robot/ Par Olivier