Rechercher
  • omsac actualités

Quels rôles un citoyen peut-il jouer dans la société ?


Le citoyen dispose de droits politiques et peut aussi, dans une société démocratique, s’impliquer dans les causes qu’il souhaite défendre. L’idée de concitoyenneté et de civisme permet la réalisation d’une communauté de vie harmonieuse entre citoyens.

Le rôle politique du citoyen dans la société

Dans la démocratie athénienne, la citoyenneté avait un double sens : l’appartenance à un groupe politique et la participation civique. En effet, la citoyenneté ne se définit pas uniquement d’un point de vue juridique par la possession de la nationalité et de ses droits civiques et politiques. Elle se définit aussi comme une participation à la vie de la cité.

Cependant, les citoyens n’ont aucun rôle obligatoire à jouer. En ce sens, le statut juridique de citoyen est un statut de liberté. Un citoyen peut choisir de participer (citoyen actif) ou non (citoyen passif) à la vie publique. Par l’exercice du droit de vote, le citoyen apporte sa contribution majeure à la société. En votant, mais aussi en étant candidat à une élection, il fait valoir son point de vue, change ou confirme les gouvernants, ou encore (dans le cadre du référendum) décide des grandes orientations de la politique nationale.


Le rôle individuel du citoyen dans la société.

En dehors des élections, les citoyens peuvent aussi, au quotidien, jouer un rôle important dans la société. Par exemple, ils peuvent adhérer à une association, un syndicat ou un parti politique et tenter de faire évoluer la société dans laquelle ils vivent, de venir en aide aux autres ou d’influencer la politique nationale.


Le rôle du citoyen vis-à-vis de ses concitoyens

De même, l’attitude individuelle des citoyens est importante. Les comportements de civisme (politesse, respect des biens publics...) sont pour beaucoup dans le caractère apaisé d’une société.


Quel est le statut juridique d’un citoyen ?

Exemple, un citoyen allemand, qui dispose aussi de la citoyenneté européenne, jouit de droits civils et politiques et s’acquitte d’obligations envers la société.


Les droits accordés par la citoyenneté

Dans son rapport de 2018, le Conseil d’État en France définit la citoyenneté comme la juxtaposition de deux notions : la nationalité et le droit d’appartenir à la cité. La citoyenneté repose sur des valeurs, se traduisant par un statut juridique. Le citoyen détient donc une qualité particulière qui lui permet de prendre part à la vie publique.

Le citoyen possède différents types de droits :
  • des droits civils et des libertés essentielles : droit de se marier, d’être propriétaire, droit à la sûreté, à l’égalité devant la loi (notamment fiscale), devant la justice et dans l’accès aux emplois publics, liberté de pensée, d’opinion et d’expression, de religion, de circulation, de réunion, d’association ou de manifestation ;

  • des droits politiques : droit de voter, de se présenter à une élection, droit de concourir à la formation de la loi par la voie des représentants qu’il élit ;

  • des droits sociaux : droit au travail, droit de grève, droit à l’éducation, à la sécurité sociale.

Les obligations liées à la citoyenneté

Le citoyen doit aussi remplir des obligations : respecter les lois, participer à la dépense publique en payant ses impôts, participer à la défense du pays... Seuls les droits politiques sont spécifiquement liés à la citoyenneté. Un étranger bénéficie des autres droits et libertés fondamentaux, comme les droits sociaux, et doit s’acquitter aussi d’obligations.





268 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout