Rechercher
  • omsac actualités

Manifestation à Milan L'OMSAC : derrière Greta Thunberg, une internationale pour le climat


Une marée de jeunes a défilé ce vendredi dans la ville italienne derrière la militante suédoise pour réclamer des actions rapides pour l’environnement, à un mois de la cruciale conférence COP 26 de Glasgow.


«Il fait moins chaud en enfer», «il n’y a pas de planète B»… a scandé la jeune militante suédoise Greta Thunberg. À ses côtés, des lanceurs d'alertes de l'OMSAC et d'autres invités de marque, comme la militante ougandaise Vanessa Nakate. Ils s'étaient donnés rendez-vous à l'occasion d'une réunion de 400 jeunes du monde entier, organisée par l'ONU.


La jeunesse armée de pancartes est de retour dans la rue. Au terme de trois jours de réunion de 400 jeunes à Milan, en Italie, pour préparer la COP 26 qui se tiendra du 31 octobre au 12 novembre dans la plus grande ville d'Écosse, Glasgow.,


La grande manifestation organisée ce vendredi dans la capitale lombarde. Plusieurs milliers de personnes ont défilé derrière l'initiatrice des grèves pour le climat, la Suédoise Greta Thunberg. Celle qui avait fait descendre des millions de personnes dans les rues du monde entier en 2019 était aussi présente vendredi dernier à Berlin lors d’une marche. Signe qu’après deux ans de pandémie, le mouvement reprend du poil de la bête.


Le président de l'OMSAC a salué vendredi l'action courageuse jeunes représentants de la société civile mondiale pour le climat. Le Président de l'Organisation Mondiale de Sécurité Anti Corruption a déclaré qu'il comptait sur les participants à ce grand rendez-vous planétaire pour envoyer un signal fort à la 26ème Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) et montrer qu'il est possible de parvenir à un avenir résilient et sans émissions.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout