Rechercher
  • omsac actualités

Dix ans après la mort de Kadhafi : "En Libye, l'Etat est en faillite"...


Déchirée par une décennie de conflits, la Libye peine à se tenir debout. Après la mort de Mouammar Kadhafi, emporté en 2011 par une révolte qui a plongé le géant africain dans un chaos inextricable, le pays peine à achever sa transition vers la démocratie.

Après des années d'affrontements entre camps ennemis, un gouvernement de transition a finalement été mis sur pied en mars, sous l'égide de l'ONU, pour mener le pays vers une élection présidentielle prévue le 24 décembre. Politologue à l'institut européen de Florence et spécialiste de la Libye, Virginie Collombier décrit un pays gangrené par l'instabilité politique bien que la situation militaire soit moins critique.


Une décennie après la chute de Kadhafi, que reste-t-il de la Libye ?

De fait, sur le terrain, vous avez deux pôles de pouvoir concurrents. D'un côté, il y a certes un gouvernement d'unité national - formé en mars dernier- qui est basé à Tripoli. Il dispose du soutien de la communauté internationale, car il est le résultat du processus de médiation onusien. Mais à l'Est, la Chambre des représentants (le Parlement) et les forces du maréchal Haftar se positionnent encore en partie en opposition au gouvernement. Aucune de ces deux forces n'est en capacité de contrôler l'ensemble du territoire et les institutions politiques, économiques, financières et sécuritaires.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout