Rechercher
  • omsac actualités

COP26 : les ONG dénoncent une gestion «catastrophique», l'ONU s'excuse...


Entre files d'attente interminables et restrictions d'accès, les premières journées «chaotiques» de la conférence internationale sur le climat provoquent la frustration de nombreux participants.

Files d'attente interminables pour accéder au site (sans aucune distanciation sociale), restrictions d'accès... Les premiers jours de la COP26 qui se déroule depuis dimanche à Glasgow ont mis la patience des participants à rude épreuve. Alors qu'avait lieu lundi et mardi le sommet des dirigeants, en présence de quelque 120 chefs d'État et de gouvernement, il fallait parfois attendre près d'une heure et demie pour accéder au site… après s'être soumis à son test Covid quotidien.


Du côté des ONG en particulier, l'agacement est palpable. «Il y a une queue sans fin pour entrer, ce qui n'était pas le cas lors des précédentes COP, et une fois sur le site (ultra-sécurisé), on n'a accès qu'au restaurant et aux salles informatiques, donc c'est assez frustrant», explique Aurore Mathieu, responsable «politiques internationales» au Réseau action climat (RAC) qui fédère une trentaine d'ONG françaises. «C'est en particulier le cas pour nos collègues qui viennent de très loin,

Par Anne-Laure Frémont


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout