Rechercher
  • omsac actualités

Au large de la Libye, les corps de 28 migrants repêchés après le naufrage de leur embarcation


Trois survivants ont également été retrouvés, a précisé un responsable sécuritaire local. Depuis le début de 2021, environ 1 500 migrants sont morts au large de la Libye, selon l’Organisation internationale pour les migrations.

Les corps de vingt-huit migrants ont été découverts, samedi 25 décembre, sur la côte ouest de la Libye, après le naufrage de leur embarcation, a-t-on appris de source sécuritaire. « Les équipes du Croissant-Rouge ont récupéré vingt-huit corps de migrants morts et ont trouvé trois survivants, à deux endroits distincts sur les plages d’Al-Allous » , à 90 kilomètres de la capitale Tripoli, a expliqué un responsable sécuritaire local.


« L’état des corps en décomposition avancée indique que le naufrage est survenu il y a quelques jours », a-t-il ajouté. Des images diffusées par la presse locale montrent les corps alignés sur le rivage puis disposés dans des sacs mortuaires.


Ce drame survient quelques jours après l’annonce de la mort de 160 migrants en une semaine après le naufrage de leurs embarcations au large de la côte ouest libyenne, portant à 1 500 le nombre de morts sur cette route depuis le début d’année, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).


Plus de 30 000 migrants ont aussi été secourus ou interceptés depuis le début de 2021 au large des côtes libyennes, selon l’OIM. Le pays d’Afrique du Nord est un important point de passage pour des dizaines de milliers de migrants cherchant chaque année à gagner l’Europe par les côtes italiennes, distantes de quelque 300 kilomètres. Majoritairement issus de pays d’Afrique saharienne, les candidats à l’exil y sont la proie de trafiquants, quand ils ne meurent pas en tentant la traversée.


90 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout